Jeunes guinéens, réveillons nous!

Posted on

Bonjour

Bonjour mes très chers amis et jeunes guinéens. C’est avec un grand plaisir et une grande gratitude envers Dieu, qui me permet d’écrire ces lignes pour vous dire quelque chose de très important pour moi et qui me tient vraiment à cœur.

La Guinée

La guinée est un pays magnifique, nous le savons tous. Un pays plein de culture, plein de jeunes qui ont envie de réussir, et surtout d’aider le prochain.
Je sais que dans un pays il n’y a pas que des belles nouvelles, mais au moins quelques fois, on voudrait entendre un peu plus des belles choses.

Et pour faire cela, nous devons être unis et solidaires pour être imbattables et être un pays sur lequel les pays voisins, on envie de prendre exemple.

Vous savez que dans une trentaine d’années, nous jeune, serons ceux qui vont devoir gérer ce pays et le développer , et je pense que c’est très important de se poser des bonnes questions dès maintenant.

Quel genre de questions devons-nous nous poser ?

Toute sorte de question, qui nous aidera à comprendre le monde qui nous entoure.

Quels sont les plus grands problèmes aujourd’hui en guinée ??

1) « On ne connaît pas et on juge ». On juge les autres, on juge tout sauf une personne. Nous-même.
On pense savoir tout sur nous et sur les autres, alors que même notre propre personne, notre corps et esprit, nous ne le connaissons pas du tout, disons que nous connaissons que 50 % pour êtres optimiste.




Donc si nous voulons vraiment nous connaître, nous devons essayer de nous connaître nous-même et arrêter de juger les autres, arrêter de juger les événements. Bref, arrêter de juste tout simplement.

2) Si vous n’êtes pas un homme politique, bannissez le mot Politique dans vos dictionnaires si vous le pouvez. 

Je pense que 90 pour-cent des problèmes sont causés par des gens qui parlent que de la politique alors qu ‘ il n’a jamais été à l’école politique, et n’ont même pas un parent dans la politique, ou dans le gouvernement.

Et là encore, on se permet de juger un président ou un autre, en disant que celui-ci est bien ou non.

La politique aux politiciens

Arrêtons de donner toutes les fautes à la politique, au gouvernement, au président.
La politique a été néfaste pour nous les jeunes guinéens. Combien de jeunes sont morts pendant les manifestations ??? Allez-y donner moi un chiffre, et je pense aussi que ce chiffre est approximatif, je me trompe ?

Et qu’est-ce qui a changé depuis ?? Dites-moi, j’ai besoin de le savoir parce que je ne sais pas du tout.

3) Nous passons notre vie à nous occuper de la vie des autres au lieu de mener à bien le nôtre. J’aime bien une punch-line qui dit « à force de penser à la vie des autre, ta vie passe sous ton nez ». C’est exactement ça.
Donc laissez la politique au politicien. Occupez-vous de votre vie, essayez d’améliorer votre vie. Et ne rester pas à juger celle des autres.

Changeons nos mentalités

Nous devons changer aussi notre mentalité, être un Homme/femme ouvert d’esprit. Quelqu’un qui est instruit et qui a envie d’apprendre.
En gros, on doit faire des changements dans notre vie, Beaucoup de changement.
Pour changer, il ne faut pas attendre que les personnes, l’environnement, ou autres changent. Soyez le changement et le tout-va changer par conséquence.

Il y a bien beaucoup de personnes en Guinée qui peuvent nous aider à changer d’esprit, et nous apprendre des nouvelles choses, et surtout qui nous aide à trouver quelque chose à faire en Guinée.

Mais où sont-ils ?

Il y a beaucoup d’entrepreneurs, des gens instruit, et des sages en guinée, mais ou sont-ils ?
Peut-être que ce que je vais dire maintenant va être compris par certains d’entre vous comme un jugement, ce dont je viens de parler tout à l’heure. Oui, c’est vrai,C’est un jugement, et je vous rappelle que (même si vous savez déjà) il y a plusieurs façons de juger, de critiquer, mais je ne vais pas développer cela ici. Déjà, j’écris mal, avec plein de faute d’orthographe, mieux vaut ne pas trop rentrer dans les détails pour éviter de me perdre et de vous soûler. En fait, je viens de me perdre là.

 
 
On était où donc ? Ah oui,
On parlait des entrepreneurs « fantômes » en Guinée.

Cher Entrepreneur guinéen,

je vous connais pas et je pense que vous ne saviez même pas que j’existe. Et je sais que ça peut faire mal d’être jugé par une personne qui n’existait pas pour vous jusqu’aujourd’hui. Mais toutefois, je suis prêt à me faire casser la gueule pour ce que je vais dire dans quelques instants.

Pourquoi ? Parce que vous êtes ceux qui sont plus « instruits » mais que vous n’utilisez pas votre savoir et savoir-faire pour aider les autres, alors que vous-même, vous avez eu ce savoir chez quelqu’un d’autres mieux instruit que vous.
Je ne sais pas pourquoi je vois presque chaque jour dans des articles, des entrepreneurs qui ont du succès en Afrique, mais qui ne font jamais des séminaires pour aider les autres. (Quand je dis aider les autres, je ne dis pas de le faire gratuitement. Vous avez le choix).

Vous, qui avez réussi à sortir de la masse vous vous cachez, je ne dis pas que c’est injuste, mais c’est bien de partager le savoir. Quand on rencontre une personne, qui que vous soyez, quoi que vous fassiez, vous pourrez toujours apprendre quelque choses à l’autre. Mais si vous vous cachez, et vous pensez que vous avez toutes les clés, vous vous trompez.

Dieu dit très souvent d’aider les autres, aider le prochain, aidez les plus faibles, donnez, donnez, donnez, et donnez.
 
 
Pourquoi devriez vous donner ?

Quand vous commencerez à donner, vous allez voir que vous allez recevoir quelque chose qu’on ne peut pas acheter, parce qu’on ne peut pas acheter les émotions, nous les ressentons. Maintenant, vous allez me demander peut-être comment les aider ?
Si vous êtes entrepreneur, il y a plusieurs façons d’aider les autres. Vous le savez !
Organisez des séminaires, créer un ou plusieurs blogs, si vous pouvez, faites une vidéo de 5 minutes chaque mois, bref, vous êtes des grands, vous savez tout ce que vous pouvez faire.




Sachez qu’un jour, vous serrez vieux, moi aussi d’ailleurs, et nous devrons tous mourir, et le jour de notre mort, on aimerait partir et porter avec nous les choses qu’on a créé. Mais ce jour-là, CE JOURS LA, seul les actes et les ressenti viendront avec nous. Et si vous êtes des croyants, j’espère pour vous et pour moi d’ailleurs que nous aurons fait ce que nous sommes venues faire dans ce monde.

Avant de vous laisser, je voudrais vous remercier votre patience. Dans ce texte, vous avez sans doute rencontré beaucoup de faute d’orthographe, je suis désolé, j’ai fait mon mieux. Mais j’espère que vous avez reçu et compris le message.
Je suis en train de créer une communauté basée sur le partage du savoir et savoir-faire. Je ne suis pas la personne le mieux placé pour parler de ça, mais avec vous, nous avancerons ensemble et grandirons ensemble. C’est ce qui compte le plus pour moi.

Merci et bonne journée.
 
 
 
 

Category : Blog , ,

Comments

Des e-books sont disponibles dans la section "E-book" prenez le temps de choisir celui que vous cherchez. Rejeter