Lettre à la jeunesse

Bonjour,

Nous sommes tous conscients du travail que nous devons faire en Guinée pour son développement.

 Beaucoup de problèmes
bousculent les guinéens, et nous commençons à nous y habituer. Par le manque de
dirigeants soucieux du bien-être de la population, chaque personne essaye de
s’en sortir de la meilleure ou la pire des façons.  Une
population qui commence à s’oublier, à oublier ses droits, à oublier Qu’elle a (avait) le pouvoir. Aujourd’hui, la population se laisse ronger par un
cancer. Le système étatique.

Allons-nous attendre encore pour longtemps pour agir ? Que
faisons-nous pour trouver une solution à ce cancer (système) ? 

Le remède à ce cancer est la maitrise d’une culture politique.

Il faudra un temps énorme pour le maîtriser. Pour ceux qui
ne le savent pas encore, La culture politique est un conjointement de règles,
de valeurs, de connaissances et de croyances définissant les comportements et
attitudes politiques des membres d’une collectivité.
Il est primordial que la population se
mette en mouvement dans ce sens. 

Puisque le taux d’analphabétisme est
très élevé, et que le niveau de l’éducation scolaire est très faible ou en tout
cas, pas considéré, sans oublier le cloisonnement des ethnies qui se renforce
de plus en plus, il nous est exigé de relever le défi qui se présente à nous. L’éducation.

Nous devons nous prendre au sérieux, constituer plusieurs groupes
dans plusieurs domaines pour combattre l’analphabétisation,
créer des bibliothèques, des points de lectures, booster les œuvres caritatives
pour aider les pauvres à se relever. Pour faire participer le plus de personnes
possibles dans un climat agréable, productif et collectif. Tout le monde sans
exception.

Ainsi, les jeunes diplômés ont une fonction primordiale, car il est
temps de mettre en pratique ce qu’ils ont appris à l’école. Chaque personne
trouve sa place dans les rouages de la machine ( la culture politique).
Alors, nous observerons un mouvement, un changement. Celui qu’on a tant escompté

Certes, une machine comme celle-ci est difficile à démarrer,
surtout si le moteur est encore à assembler. Nous devons commencer maintenant
pour que nos fils ou nos petits fils puissent avoir un futur, loin de ces
injustices qui rongent notre société de l’intérieure.

Le premier pas est le plus difficile, néanmoins nous avons
besoin de faire ce pas pour pouvoir en faire d’autres.

Comme le dis ci bien une citation : le voyage de
1000 pas commence par un seul pas.

Bienvenu sur Africain & Autodidacte

Nous sommes une plateforme qui veut vous aider soit à faire connaitre vos formations, soit de vous proposer des formations

S’inscrire à nos newsletter

Inscrivez-vous et recevez directement dans vos mail nos différentes promos


top
© Africain & Autodidacte.Tout droits réservés

Setup Menus in Admin Panel